Aucune image disponible
Aucune image disponible
Votre demande est en cours de traitement.

plus d'informations

Cliquez sur plus d'informations pour ajouter un article au panier et plus

Barid AL Maghrib a lancé une émission spéciale enveloppe 1er jour intitulé<b> 'Centenaire de la 1ère école de céramique au Maroc-Safi (1920-2020)'</b>

Centenaire de la 1èreécole de céramique au Maroc-Safi (1920-2020

Prix : 13,85 MAD



Détails sur le magasin

NOM ET ADRESSE DU MAGASIN HEURES D'OUVERTURE DISPONIBILITE

 
Vérification de la disponibilité en magasin

Disponibilité en ligne :

En stock En stock





  Description     Pièces jointes  

Description

SKU: MAE.12.20

Barid AL Maghrib a lancé une émission spéciale enveloppe 1er jour intitulé "Centenaire de la 1ère école de céramique au Maroc-Safi (1920-2020)"


Centenaire de la 1ère école de céramique au Maroc-Safi (1920-2020) En commémoration du centenaire de la 1ère école de céramique au Maroc, Barid Al-Maghrib réalise, en collaboration avec la Fondation Nationale des Musées et le Musée National de la Céramique à Safi, un bloc feuillet de trois timbres-poste illustrant trois objets en céramique exposés audit Musée. Fabriqués tous par le Maitre Boujemââ LAMALI, deux de ces pièces (cruche et jarre) sont classées patrimoine national, et la troisième (un plat), est en cours de classement. Le bloc-feuillet reproduit une œuvre peinte et illustrant « un cours de dessin à l’école de céramique ouverte à Safi en Août 1920, laquelle était la première de son genre au Maroc. Assis autour d’une table, les élèves décorent chacun une pièce de poterie traditionnelle. Justement l’objectif de cette école était, d’une part, revivifier les formes traditionnelles et les motifs authentiques de la céramique marocaine, et d’autre part encourager les jeunes de l’époque pour venir apprendre cet artisanat qui connaissait une décadence au début du 20ème siècle. Après avoir appris à dessiner les motifs sur papier, les apprentis les reprennent directement sur les pièces. Le directeur-fondateur et le formateur n’était que le Maitre céramiste Boujemâa Lamali lauréat de la Manufacture Nationale de Sèvres (France). Ce Maitre formateur a modernisé l’apprentissage du métier de céramiste qui se transmettait traditionnellement de père en fils et qui se basait uniquement sur l’observation. Les premiers lauréats de cette école sont devenus des maitres célèbres partout dans le monde : Ahmed Ben Brahim, Mohammed et Driss Serghini, Taïbi et Mohammed Khullala, Abdelkader Gharissi, Ahmed Rbati Sentil, et bien d’autres. C’est grâce à cette école et à ses maitres que la ville de Safi est devenue la nouvelle capitale de la céramique jusqu’à nos jours ». Source : Monsieur Saïd CHEMSI, Conservateur du Musée National de la Céramique - Safi L’œuvre reprise par ce bloc-feuillet a été peinte par un maitre céramiste, M. Ahmed GHARISSI, fils d’un des premiers élèves de ladite école et dont l’atelier se situe à la célèbre colline des potiers à Safi, classée site historique depuis 1920, et qui regroupe, à ce jour, plus de 40 ateliers lesquels perpétuent encore ce savoir-faire.  


Pièces jointes
Recherche
Rechercher
Meilleures ventes
Comparateur
Faites glisser des produits ici pour les comparer
Abonnement






Newsletter